août 2007


 

LA REPONSE AU GENERAL NEZZAR

 

Pour commencer, dois-je avouer en toute humilité, que c’est avec un réel déplaisir que je prends le stylo pour répondre au Général NEZZAR. Durant toute la période où il m’avait été donné de le côtoyer et de travailler avec lui comme Chef du Gouvernement, nos rapports étaient d’une affabilité de bon aloi. Il n’y eut jamais un mot de trop dans nos échanges de vues et une nette harmonie semblait exister entre nous dans les décisions arrêtées dans le cadre de l’action gouvernementale qui nous réunissait au service d’une même cause. Aussi, suis-je peiné, aujourd’hui, d’avoir à relever et à réfuter des allégations qu’il forme à mon encontre dans le texte qu’il a remis à certains organes de presse sous le titre d’une « mise au point » qu’il me destine à la suite de la diffusion de mon livre intitulé : « Pour rétablir certaines vérités sur treize mois à la tête du Gouvernement ».

Ce titre n’a pas été choisi au hasard. Il correspond à une nécessité qui s’impose à moi. Car, le Général NEZZAR, qui connaît les effets de la calomnie…

( >>> Cliquez ici pour lire la suite … )

 

LA REPONSE AU JOURNAL « EL WATAN »

 

 

 

Le Général TOUATI, dans l’édition du quotidien « LE SOIR D’ALGERIE » datée du 30 juillet 2007 déverse sur ma personne à longueur de colonnes des imprécations et de prétendues appréciations de valeur pour répondre au contenu du livre que j’ai fait diffuser sur Internet sous le titre « POUR RETABLIR CERTAINES VERITES SUR TREIZE MOIS A LA TETE DU GOUVERNEMENT (JUILLET 1992 – AOUT 1993) ». Comme lors de l’interview qu’il avait accordée le 27 septembre 2001 au quotidien « EL WATAN », il procède par affirmations successives sans donner la moindre référence concrète à l’appui de ses dires, alors que, tout au long de mon ouvrage, je ne cesse de l’inviter à fournir les faits étayant ses allégations. Ce faisant, du reste, comme certains des commentateurs qui ont réagi à mon livre pour soutenir le Général TOUATI, celui-ci passe complètement sous silence les annexes accompagnant mon livre. Pourtant, il s’agit de copies de documents authentiques …

 

( >>> Cliquez ici pour lire la suite … )

LA REPONSE AU GENERAL TOUATI

 

 

J’en arrive au texte diffusé par le Général TOUATI sous la forme de jugements de valeur. Bien évidemment, je ne lui reconnais aucune qualité lui donnant le droit de donner des leçons et de prononcer des appréciations sur mes actes et mon comportement. Pour ce qui est de l’usage d’un langage vulgaire, j’invite seulement le lecteur à se reporter à l’interview du Général TOUATI publiée dans l’édition datée du 27 septembre 2001 du quotidien « EL WATAN » pour savoir de quel côté un tel langage se manifeste pour la première fois.

 

Le Général TOUATI décrit à longueur de colonnes …

 

 

( >>> Cliquez ici pour lire la suite … )